Accueil / Site internet / Auto-entrepreneurs : votre témoignage
Témoignages et expériences d'auto-entrepreneurs

Auto-entrepreneurs : votre témoignage

AutoEntrepreneur.fr prépare un dossier « témoignage et expérience » dans lequel nous comptons faire figurer plusieurs récits et retours d’expérience, que cela soit positif ou négatif.

Les auto-entrepreneurs expérimentés peuvent apporter de précieux conseils aux auto-entrepreneurs débutants. C’est dans cette optique que nous vous encourageons à partager votre parcours. L’idée est de vous laisser rédiger vous-même votre histoire.

Les témoignages vidéo sont fortement encouragés car vous augmentez vos chances d’être retenu. Mais un article de qualité, avec de belles photos sera évidemment pris en compte.

Pour vous aider à rédiger votre témoignage, voici ce qu’il est possible de faire figurer dans votre témoignage :

  • photos de vous
  • photos de votre auto-entreprise (tout : cartes de visite, votre ordinateur, vos outils, votre local, etc)
  • votre âge,
  • votre parcours,
  • vos études éventuelles,
  • votre activité,
  • les problèmes rencontrés,
  • les solutions trouvées,
  • vos clients,
  • votre chiffre d’affaires, vos bénéfices au final…

Ajoutez tout ce qui vous semble pertinent  : vous pouvez même nous parler de la première étape : l’inscription et son déroulement. Rien n’est obligatoire, vous êtes libre de vous présenter comme bon vous semble du moment que votre récit est honnête. Pour participer, commencez par nous laisser un premier commentaire présentant votre profil (ignorez les commentaires hors sujet : si le votre est pertinent, nous vous recontacterons).

Les témoignages sélectionnés seront publiés sur AutoEntrepreneur.fr

23 commentaires

  1. Bonjour,

    Je compte m’inscrire prochainement en tant qu’autoentrepreneur, mais dois je le faire en mon nom propre ou sous un nom « plus commercial ».

    Merci

    • Bonjour,

      Vous ne « devez » rien.

      Votre choix peut être :
      Arbitraire : vous choisissez de travailler en votre nom propre ou sous un nom commercial parce que vous le décidez.
      Raisonné : vous tenez compte votre marché, de votre activité, de vos clients… et vous décidez de vous adapter en conséquence.

      A titre d’exemple, si vous comptez proposer des stages de poterie en Ardèche, travailler avec votre « Prénom(s) Nom » ne devrait pas poser trop de problème. En revanche, si vos futurs clients seront essentiellement des entreprises, l’intérêt d’un nom commercial est qu’il pourrait vous faire gagner en crédibilité et conférer une image de sérieux que n’aura pas forcément un « Prénom Nom ». Cette remarque reste d’ailleurs valable auprès des particuliers.

      Conclusion ?
      Il n’y a pas de réponse toute faite.

      Notre conseil ?
      Réfléchissez bien puis décidez ce qui vous paraît être le meilleur pour votre activité.

      Cordialement,
      AutoEntrepreneur.fr

  2. Bonjour, je suis française et munie d´un passeport français et je vis une partie de mon temps en Espagne pour mon travail, je souhaiterais pouvoir m´inscrire en tant qu´autoentrepreneur, que dois je faire? Dois je suivre les meme consignes que vous donnez sur ce site ou vivant une partie de mon temps en Espagne, je dois fournir d´autres papiers suplémentaires? Je souhaite developper une entreprise import export de legumes entre l´Espagne et la France. Merci beaucoup pour votre aide et de bien vouloir me répondre. Salutations

    • AutoEntrepreneur.fr

      Bonsoir Valérie,

      Cela pourrait être un peu compliqué mais si vous êtes domiciliée en France, que vous payez vos impôts en France, aucun problème a priori.

      Par contre, soyez bien certaine que devenir auto-entrepreneur est votre meilleure option car pour une activité d’import-export de légumes, vous aurez à chaque fois le prix initial du légume et les frais d’importation. L’idée n’est certainement pas de vous décourager mais de vous encourager à bien vous renseigner et à considérer toutes les options !

      Bon courage (on espère que vos légumes seront bio) !

      Cordialement,
      AutoEntrepreneur.fr

      • Bonjour,

        Je suis domiciliée dans les deux pays, mais je paye mes impots en Espagne. J´ai tout de même le droit?

        Cordialement

        Valérie

        • AutoEntrepreneur.fr

          Bonsoir Valérie,

          Sans connaître en détail votre situation, a priori OUI !

          Vous pouvez lire notre article du 27 janvier 2012 qui précise au point A que : « Vous pouvez librement devenir auto-entrepreneur en France si vous êtes ressortissant de l’un vingt-sept États membres de l’Union Européenne ou de l’un des quatre pays dans l’espace économique européen ». Et évidemment, l’Espagne fait partie de l’UE.

          Concernant la non double imposition :
          La France et l’Espagne ont signé, le 10 octobre 1995, une convention qui permet d’éviter les doubles impositions, en plus d’établir des règles d’assistance administrative et juridique réciproques en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune (convention publiée au Journal Officiel du 11 juillet 1997). Cliquez ici pour la lire

          Si cela est trop aride, lisez plutôt ceci concernant la convention fiscale

          En espérant que cela vous soit utile (tenez-nous au courant),

          Cordialement,
          AutoEntrepreneur.fr

  3. AutoEntrepreneur.fr

    Au passage : nous attendons toujours des témoignages complets (et intéressants) d’auto-entrepreneurs ayant réussi (ou échoué) mais prêts à faire part de leur expérience !

    Cordialement,
    AutoEntrepreneur.fr

  4. Etant déjà salariée dans la coiffure et voulant etre autoentrepreneur dans ce meme domaine ( en complément

    de mon activité ) suis-je obligée d’avertir mon employeur et d’avoir son accord ?

    Merci . KATIA

    • Bonjour Katia,

      Réponse courte : oui.
      Voici en plus une réponse détaillée pour vous aider à y voir plus clair.

      La première étape serait de vérifier qu’il n’y ait pas dans votre contrat d’embauche une clause de non-concurrence (car cela vous empêcherait d’exercer en auto-entrepreneur).

      De façon générale, il faut informer votre employeur quelle que soit l’activité que vous voulez créer (il faut : c’est une obligation). Il existe une obligation, dite de loyauté que le salarié a vis-à-vis de son employeur. Dans la loi du travail, l’obligation de loyauté, signifie : obligation de fidélité, obligation de discrétion, obligation de réserve et obligation de non-concurrence.

      Dans votre cas, compte tenu que vous souhaitez proposer des prestations identiques à celles pour lesquelles vous êtes salariée, il est impératif que vous obteniez l’autorisation de votre employeur avant de devenir auto-entrepreneur.

      Bien cordialement,
      AutoEntrepreneur.fr

      • Merci pour votre réponse très claire, si j’ai bien compris je ne peux rien faire sans son approbation et ça même si je n’ai pas de clause de non-concurrence. Merci. KATIA

  5. Dans le cas contraire je suis déjà auto-entrepreneur mais mon activité est insuffisant pour l’instant, m’inscrire sur le pôle d’emploi ou revenir en salarié hors le domaine exercé, c’est possible?

    Merci en avance!

  6. Bonjour,

    Je suis fonctionnaire au poste de secrétaire à 80% de temps de travail et je souhaite etre auto entrepreneur pour une activitée para médicale.(donc aucune concurence car 2 métiers complétements différents) dois je obligatoire demander une autorisation à mon employeur pour lancer mon activité.?
    dans l’instant je souhaite ne rien dire et si cela marche je les informerais, est ce que je peux faire ça?
    est ce que cela à une incidence auprès de l’urssaf ou impot…..?

    je vous remercie beaucoup.
    cordialement

    • AutoEntrepreneur.fr

      Bonjour,

      Les fonctionnaires à temps non complet peuvent se déclarer auto-entrepreneurs, mais il leur faut faire une déclaration préalable auprès de leur administration.

      Conclusion : non, vous ne pouvez pas ne rien dire puisque la première étape est précisément d’information votre administration.

      Cordialement,
      AutoEntrepreneur.fr

  7. Bonjour je suis d’origine étrangère du nord.
    Je ne suis pas française. mais je suis mariée à un français. J’aimerais creer et commercialiser un produit alimentaire
    alors j’aimerais savoir:

    1/ est-ce qu’en étant étrangere je peut ètre auto entrepreuneur en france?

    2/ou m’adresser pour commencer se projet,et les technique d’approche pour commercialier mon produit?

    3/les techniques de création de ce produit

    4/dois-je m’inscrire en tant qu’auto entrepreuneur avant de commencer mon activiter?

    merci pour votre réponse.

    Geraldine

    • Bonjour Géraldine,

      1. En cherchant, vous auriez trouvé le dossier étranger et auto-entrepreneur

      2. Nous pouvons vous aider. Beaucoup d’autres sites le peuvent également. A noter que nous ne travaillons que sur des produits Bio (biologique).

      3. Qu’entendez-vous par « techniques de création » ?

      4. On ne peut pas débuter une activité sans avoir une structure juridique. Que voulez-vous dire par « commencer votre activité » ?

      Cordialement,
      AutoEntrepreneur.fr

  8. chomeuse de plus de 50ans indemnisée mais désireuse de se lancer dans la création de sa propre boutique , je souhaiterais avoir des témoignages de personnes ayant passer a l action .Tout est fait pour décourager je trouve !! si vous avez bravé tous les obstacles peut etre pourriez vous me faire part de vos déboires ou de vos témoignages de réussite et pourquoi pas me délivrer des astuces pour ne pas trop faire d erreurs pourquoi pas trouver un (parrain ) qui a son tour fera de meme merci pour les réponses

  9. Bonjour,
    Je suis sur le point de m’inscrire en tant qu’autoentrepreneur mais j’aurai besoin de complément d’information.

    Le secteur d’activité est la prestation de service vers d’autres entreprises.je suis actuellement salarié dans un secteur d’activité presque identique.je ne concurrence pas mon patron mais je vais probablement travailler dans les mêmes zones géographiques. Ayant un véhicule de fonction pour mon travail principal est ce que je peut utiliser ce dit véhicule pour mon activité AE sachant que lorsque j’ai fini ma prestation pour mon patron mes clients seraient sur le trajet de retour chez moi ?

  10. bonjours,
    jeune maman depuis pas longtemp et sans activitee,
    j aimerais cree une entreprise mais je ne c est pas mi prendre dans les demarches a suivre pourais je avoir de l aide?
    mais le souci et que j esite entre une entreprise paysagiste et une boutique de bijoux
    merci de votre comprention
    alexandra

  11. Salut à Tous et à toute,

    Je m’appelle Elodie, j’ai bientôt 30 ans (pas trop de cheveux blancs pour le moment lol). Je suis auto entrepreneur depuis 2009, donc depuis le début de la création de ce statut. C’est une jolie expérience avec quelques déboires d’un point de vu administratif mais bon, ça vaut le coup 😉
    Voila, je vous souhaite à tous une excellente continuation 🙂
    Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *