Accueil / Guide / Retraité Auto-Entrepreneur : comment profiter du cumul des revenus ?
auto entrepreneur retraité

Retraité Auto-Entrepreneur : comment profiter du cumul des revenus ?

Les retraités ont officiellement terminé leur carrière. Officiellement, car ils sont en réalité nombreux à être toujours actifs et riches d’une immense expérience, humaine et professionnelle !

Cette expérience mérite d’être utilisée et beaucoup de retraités devenus auto-entrepreneurs apportent une valeur ajoutée importante, tout en augmentant de façon importante leur niveau de vie.

Aujourd’hui, le retraité souhaitant cumuler retraite et activité professionnelle en auto-entrepreneur peut profiter de plusieurs avantages intéressants. Découvrons-les ensemble…

 

A la retraite et auto-entrepreneur ?

 

Alors que le régime de l’auto-entrepreneur était créé il y a moins de 4 ans, seniors et retraités sont de plus en plus nombreux à créer leur auto-entreprise. Les chiffres de l’année 2011 sont clairs : augmentation de 10% des seniors devenus auto-entrepreneurs par rapport à l’année 2010 !

Avant de commencer, deux remarques :

  1. Chaque caisse à sa propre approche du cumul emploi-retraite (surtout pour les régimes de retraite complémentaire). Par précaution, nous recommandons donc à tout retraité souhaitant devenir auto-entrepreneur de soumettre son projet auprès de sa caisse de retraite et d’obtenir un accord écrit. Une démarche simple qui vous évitera de mauvaises surprises !
  2. Vous allez le découvrir dans ce qui suit, l’auto-entrepreneur retraité est systématiquement avantagé lorsque son auto-entreprise est affiliée à un régime différent de celui qui verse la pension de retraite. Gardez cela en tête !

 

Auto-entrepreneur retraité : très intéressant !

Depuis la création du régime de l’auto-entrepreneur, pour certains retraités, c’est la belle vie ! Pour peu qu’ils créent leur auto-entreprise après leur départ à la retraite, certains retraités peuvent cumuler sans plafonnement les revenus tirés de leur pension retraite et les revenus générés par leur activité professionnelle. Améliorer son pouvoir d’achat tout en exerçant à son rythme une activité que l’on aime, qui dit mieux ?

retraite auto entrepreneur

Cumuler pension retraite et auto-entreprise ?

Pour pouvoir prétendre au cumul des revenus tirés de sa pension retraite et de son activité en auto-entrepreneur, il faut correspondre aux catégories suivantes :

  • Retraité âgé d’au moins 60 ans touchant une retraite à taux plein ou retraité d’au moins 65 ans,
  • Retraité âgé de moins de 65 ans touchant une retraite à taux partiel

Attention toutefois : tous ne bénéficient pas des mêmes avantages de cumul. Si vous êtes un retraité d’au moins 65 ans ou un retraité d’au moins 60 ans percevant une pension retraite à taux plein, vous pouvez foncer ! Vous appartenez en effet à la catégorie privilégiée qui a le droit de cumuler sans aucune restriction les revenus tirés de votre pension retraite et ceux d’une activité en auto-entrepreneur !

Cerise sur le gâteau, cette autorisation de cumul est accordée quel que soit votre régime de retraite :

  • régime spéciaux,
  • régime général ou agricole,
  • régime des non salariés, artisans ou libéraux…

 

Retraité de moins de 65 ans avec retraite à taux partiel : cas particulier

Vous êtes retraité ? Vous avez moins de 65 ans ? Vous percevez une retraite à taux partiel ? Si oui, pas d’inquiétude : voici ce qu’il vous faut savoir pour cumuler vos revenus d’auto-entrepreneur avec vos revenus issus de la retraite.

Si vous créez une auto-entreprise dont l’activité dépend de votre régime de retraite, vous aurez droit à un cumul mais il sera restreint. Pour cumuler revenus tirés de votre retraite à taux partiel et revenus en auto-entrepreneur, le total de vos revenus devra rester en dessous du plafond annuel de la Sécurité sociale. Deux plafonds existent et ils dépendent de la profession que vous avez exercé :

  • Pour les retraités des professions libérales, le plafond annuel de la Sécurité sociale s’élèvera à 36 372 euros pour l’année 2012 (cela correspond à un plafond mensuel de 3 031 euros).
  • Pour les retraités des professions artisanales, commerciales et industrielles, le plafond annuel de la Sécurité sociale est de 18 186 euros en 2012 (plafond mensuel de 1 515 euros)

La bonne nouvelle, c’est que tout cela n’est valable que si votre activité d’auto-entrepreneur dépend de votre régime de retraite. Si votre nouvelle activité dépend d’un régime de retraite différent, vous allez pouvoir cumuler les revenus tirés de votre pension retraite et les revenus de votre auto-entreprise, sans aucune restriction !

Conclusion pour le retraité de moins de 65 ans touchant une retraite à taux partiel ? S’il est retraité d’une profession artisanale, commerciale, industrielle ou libérale, il pourra cumuler sans plafond ses revenus d’auto-entrepreneur et sa pension retraite !

Il n’y a aucune limite de revenu total à ne pas dépasser même si bien sûr le chiffre d’affaires que vous déclarez en auto-entrepreneur reste limité à :

  • 32 600 euros par an pour une activité de services et
  • 81 500 euros pour une activité d’achat et de vente.

 

En quoi la condition sociale du retraité auto-entrepreneur change-t-elle ?

protection sociale auto entrepreneurLorsqu’un retraité devient auto-entrepreneur, certaines données telles que l’assurance vieillesse et l’assurance-maladie peuvent évoluer.

Se déclarer auto-entrepreneur conduira à régler des cotisations d’assurance vieillesse. Bien que le paiement des cotisations soit systématique, payer n’ouvre pas forcément de droits supplémentaires au retraité devenu auto-entrepreneur. Pour savoir si vous allez toucher de nouveaux droits, il faut à nouveau savoir si l’activité créée est affiliée ou non au régime de retraite dont vous bénéficiez.

Deux cas sont possibles :

  1. Si l’activité de votre auto-entreprise ne relève pas du régime qui vous verse votre pension, vos cotisations produiront des droits supplémentaires pour la retraite de base et pour la retraite complémentaire. C’est le cas le plus avantageux !
  2. Si l’activité de votre auto-entreprise relève du régime qui vous verse votre pension, les cotisations payées n’ouvrent hélas aucun droit supplémentaire pour la retraite de base. Petit bémol toutefois : si les professions libérales ne bénéficient d’aucun droit supplémentaire, ni pour la retraite de base, ni pour la retraite complémentaire, les retraités de professions commerciales, artisanales ou industrielles bénéficient de droits supplémentaires pour la retraite complémentaire.

Nous espérons avoir pu participer à vous aider et éclairer la situation de l’auto-entrepreneur retraité !

Découvrez aussi

changements-2013-graph-tab

Quel changement pour l’auto-entrepreneur en 2013 ?

Quels changements attendent l’auto-entrepreneur en 2013 ? Beaucoup désirent des réponses claires sur les réformes …

12 commentaires

  1. je touche actuellement l indeminté chomage ARE
    j ai droit à la retraite anticipé
    je souhaite pour des besoins financiers faire cumul retraite emploipartiel
    pour benficier du solde de mes jours ARE COMMENT FAIRE

  2. Bonjour
    Je suis à la retraite ( 65ans) et désire réalise des retouches vêtements à domicile

    Quelles sont les démarches et les conditions ?

    Merci pour votre réponse
    Marie Claire

  3. J’ai vu hier que le calcul des cotisations sociales des autoentrepreneurs pourrait être aligné sur celui du régime général, remettant totalement en cause le principe « Zéro CA = Zéro cotisation ». Qu’en est-il à ce jour ?

  4. Je suis actuellement auto-entrepreneuse sur le point de prendre ma retraite en janvier 2013, à taux partiel, à l’âge de 60 ans et 9 mois. Je souhaiterais poursuivre mon activité, en conservant mon statut d’auto-entrepreneur. Dois-je me désinscrire et me réinscrire au moment de prendre ma retraite?

  5. J’ai exactement la même question que Marthine. Après 35 ans d’emplois salariés et un licenciement économique en 2007 je me suis établie en autoentrepreneur en juin 2009, je cotise à la CIPAV et je facture le plafond de CA (32 600 €). J’ai acquis mes droits complets à la retraite en nombre de trimestres depuis décembre 2006… mais je n’aurai 60 ans et 9 mois que fin août 2013 date à laquelle je souhaite faire valoir mes droits à la retraite tout en continuant mes activités d’autoentrepreneur. Devrais-je sortir du statut d’autoentrepreneur pour faire valoir mes droits à la retraite et me réinscrire ensuite pour la même activité ?
    Merci de votre réponse avisée.

  6. Bonjour,

    J’ai plus de 65 ans (81).

    J’écris et envisage une édition en tant qu’auto entrepreneur et bénéficie d’une retraite à taux partiel. Y a t-il cumul des revenus de la retraite et de la vente de livres ? Merci !

    JP

  7. bonjour
    .

    bonjour j’ai 65 ans
    je fais de la broderie a la machine et j’aimerais vendre ma broderie dans des reunions ou des marchés
    j’ai 65 ans et je touche ma retraite a tau plein
    j’aimerais s’avoir se qu’il faut faire
    merci de votre reponse
    m

  8. Bonjour,
    J’ai fais une carrière longue, aujourd’hui 44 années de travail sans interruption, et 176 trimestres de cotisés et validés. J’aurai pu prendre ma retraite à taux plein (méritée et justifiée) depuis le premier juillet 2014.
    je souhaiterais m’arrêter effectivement au printemps prochain. Ai-je la possibilité de créer un statut d’auto entrepreneur pour rester actif et faire profiter de jeunes chefs d’entreprise de mon expérience.

  9. Bonjour actuellement en auto entrepreneur code APE 8220 Z – activité de centres appels – le 16 Mars prochain 2016 je vais avoir 65 Ans – j’ai fait ma demande de retraite – faut-il que je cesse mon activité auto entrepreneur pour la toucher – puis me réinscrire après à auto entrepreneur pour continuer mon activité ? ou je mets auto entrepreneur en stand by – merci à vous de répondre – cordialement – Mme H. SCHWAGER

  10. Bonjour,
    Je suis retraité du régime général depuis le 1er avril 2014, mais avec décote en raison de l’insuffisance de trimestres validés. Je viens d’apprendre que l’exercice de mon activité d’auto-entrepreneur en 2014 (CA attesté par l’Urssaf : 11.860 euros) m’aurait ouvert de nouveaux droits à retraite, de base et complémentaire, du fait des cotisations que j’ai payées dans le cadre de cette nouvelle activité. Peut-on me confirmer cette information, et m’indiquer la démarche à entreprendre pour faire valoir ces droits ? Bien cordialement

  11. Bonjour,
    Mon mari est à la retraite (base et complémentaire) depuis le 1er janvier 2012, il est retraité de la RSI en tant qu’artisan dans la maçonnerie. Il a repris une petite activité d’auto entrepreneur le 1 er février 2012 en versant toujours ses cotisations à la RSI. Les conseillères de la RSI lui ont dit qu’il cotiserait pour rien, qu’il n’aurait droit à aucun droit supplémentaire, mais à la lecture de votre article ci dessus, les retraités de professions artisanales auront des droits supplémentaires à la retraite complémentaire. Pouvez vous s’il vous plait me confirmer que retraité actif depuis le 1er février 2012, ayant cotisé durant son activité professionnelle à la RSI, cotisant en tant que retraité actif, mon mari aura bien des nouveaux droits sur sa retraite complémentaire. Je vous remercie par avance de votre réponse. Cordiales salutations

  12. Comment m’y prendre ?
    Je souhaite devenir auto entrepreneur en tant que prestataire de services à domicile et administratif, je vais prendre ma retraite à taux plein fin 2018, j’ai 60 ans
    je dois faire un point fin mai avec la CNAV. Puis-je en parler avec la conseillère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *