Gros soucis, je ne parviens plus a gérer la pression ..

Discussion dans 'Discussions entre entrepreneurs' créé par Pierre HAZARD, 26 Avril 2017.

  1. Pierre HAZARD New Member

    Bonjour à tous et tout d'abord, merci de bien vouloir me lire.
    Alors voilà, je crois que j'ai accumulé toutes les erreurs possible en AE et, aujourd'hui, je pense être dans une situation bien noire.

    Je vous présente mon parcours.
    Je suis développeur informatique dans le WEB et j'ai décidé, fin 2015, de créer mon auto entreprise à Lyon en Activité secondaire afin de travailler le soir chez moi pour gagner un peu plus d'argent.

    Première erreur, 2016, j'ai cherché à ouvrir un deuxième compte bancaire dédié à mon activité d'auto entreprise mais les banques ne voulant pas m'accorder de compte chèque classique pour une activité d'autoentreprise, j'ai du me résigner à utiliser mon compte courant de la vie de tous les jours pour recevoir mes paiements étant donné que j'avais lu quelque part que l'utilisation de son compte principale était toléré pendant 1 an et que je ne souhaite pas payer un compte pro pour quelques clopinettes que je gagnerai ici et là.

    Aout 2016, après une difficulté de santé, j'ai décidé de retourner auprès des miens dans ma région natale et ais donc démissionné. Hébergé par mes parents, j'ai décidé de lancer mon activité autoentreprise fin d'année autour d'octobre 2016. Une fois mes revenus AE déclarés, je devais m’acquitter de mes cotisations sociales. Malheureusement, la banque à refusé mes prélèvements, sûrement parce que je n'ai pas de compte pro..

    Après m'être remis, j'ai décidé de retourner à Lyon et j'ai pris un CDI depuis Février 2017. J'ai donc laissé un peu oublié ses histoires de cotisations .. Le mois dernier, j'ai commencé un peu à paniquer car j'ai lu qu'un AE, en plus des cotisations sociales avait pas mal de choses à s’acquitter comme la CFE, sauf que, n'ayant jamais fait le changement d'adresse de mon AE, je n'ai jamais rien reçu ..

    Voyant que l'argent que j'allais devoir ( 1300€ de cotisation + surement des pénalités ) + la période de déclaration et de paiement des impôts sur le revenu arrivant + le fait que j'ai toujours qu'un seul compte mélangeant mes salaires et mes rentrées AE ( j'ai entendu dire que l'URSSAF confond toutes les rentrées et considère que l'on doit des cotisations sur tout et donc même sur mes salaires non AE ... si c'est vrai et qu'ils me contrôlent je suis mort, bon j'ai les factures et mes fiches de paye pouvoir attester de l'origine de chacun des revenus ), mon nouveau CDI n'allait clairement pas suffir à me sauver ..

    J'ai donc commencé à rechercher des missions en indépendant. J'ai trouvé plusieurs missions, notamment un client pour qui je travaille actuellement qui me garanti une rentrée de 4000€ brut par mois de maintenant à Octobre plus quelques autres missions qui me rapporteront un peu d'argent supplémentaire . Sachant que le coût de ma vie à Lyon ( Loyer + crédits + nourriture + internet + téléphone ) est de 1400€ / mois, avec 3080€ net il me reste - mois le cout de la vie il me reste de quoi payer mes cotisations plus surement les retards en serrant violemment la ceinture pendant les prochains mois car j'ai plus 1 sous de côté ... J'ai donc démissionné une nouvelle fois pour consacrer mon temps à ces missions et je souhaite maintenant réguler ma situation et devenir irréprochable dès que possible.

    En revanche je n'ai aucun idée de ce qui va bien pouvoir me tomber d'autre sur la tête. Combien de CFE je dois ? Aucune idée et si je les appels, ils risqueraient de s'intéresse de trop près à mon cas ce que j'aimerais éviter le plus possible. Si jamais l'URSAFF contrôle mon compte .. je suis à la rue.

    Cette semaine je vais faire les démarches pour ouvrir un compte AE à la poste et effectuer le changement d'adresse .. Je flippe à l'idée de la tonne de courrier porteurs de mauvaises nouvelles qui vont être redirigés vers chez moi ...

    Voilà, j'ai une pression énorme, je ne dors plus là nuit mais pour avancer un minimum, j'ai besoin de savoir ce qui va m'arriver de mauvais dans les prochains mois et c'est pour cela que je vais poser mes questions ici plutôt que directement à l'administration ...

    Avez-vous une idée de ce qui va bien pouvoir m'arriver de négatif dans les prochains mois ? Une idée de combien on va me prendre pour ne pas avoir été un bon élève ? Pensez-vous que je peux m'en sortir ? Savez-vous à qui et où m'adresse pour être aidé sans que cela n’enclenche des procédures qui feront de moi un SDF demain matin ?

    Merci pour votre franchise et pour votre aide et surtout pour votre patience pour m'avoir lu jusqu'ici :)
  2. Elie AutoEntrepreneur.fr

    Bonsoir Pierre,

    Bon, situation peu agréable certes, mais rien de catastrophique, vous êtes loin d'être le seul dans cette situation.

    Dans votre cas, j'aurais tendance à vouloir me radier complètement puis à recréer une activité mais comme justement vous êtes en cours de contrat, mauvaise idée.

    Je vous conseille d'avoir une stratégie consistant à mettre de côté de quoi régler vos cotisations et la CFE (qui n'est pas élevée dans les grandes villes : à Paris c'est 75 EUR par exemple).

    Créez rapidement votre compte pro, faites le nécessaire pour que les prélèvements actuels soient tous honorés, ce sera la première étape. Vous disposez de justificatifs, c'est un bon point.

    Je ne pense pas que l'administration sera trop agressive dès lors que vous pouvez démontrer votre bonne foi (et il y a toujours des recours possibles, des étalements si tout vous est réclamé).

    Il faut relativiser cette situation qui n'a rien de grave : vous n'êtes pas un fraudeur, les choses se sont produites en partie en raison de problèmes de santé, et désormais vous gagnez suffisamment.

    Ai-je manqué quelque chose et en quoi puis-je vous aider davantage ?

    Cordialement,
    Elie
  3. Pierre HAZARD New Member

    Bonjour Elie,
    Merci pour votre réponse qui me réconforte. J'ai relativisé depuis et je me sens mieux. De plus, les appels sont nombreux, même si on me puni pour mes erreurs, je pourrais remonter la pente qui à devoir étaler cette dette sur plusieurs mois.

    Je prends note de votre remarque sur la création d'un compte dédié à mon activité d'autoentreprise. Demain j'appellerais la poste qui propose un compte AE à 8€ / mois si on ne prend pas de carte de crédit ce qui est une très bonne offre. Il faut absolument que je rentre dans les clous le plus vite possible et tout préparer quitte à ne jamais être contrôlé par l'administration comme ça si un jour ça arrive je pourrais montrer pattes blanches.

    Petite question: si je n'étais pas en activité, quel statut m'auriez-vous conseillé lors de la re-création d'activité ?

    Je vous remercie pour votre message positif, cumulé aux appels qui n'arrêtent pas pour des missions, le moral repars :)
  4. Elie AutoEntrepreneur.fr

    Bonsoir Pierre,

    Bravo d'être parvenu à relativiser.

    Je vous conseille le compte personnel de la Poste (à condition qu'ils autorisent les prélèvements).
    En effet, dans la législation, rien n'importe d'avoir un compte "pro", seulement un compte dédié (qui peut donc être un compte perso).

    J'aurais tendance à vous conseiller un statut d'EURL car vous allez vite exploser les plafonds en AE à ce rythme (et dès que cela est le cas, vous basculez en entrepreneur indépendant, avec environ 50 % de charges directement). L'avantage d'une société est qu'elle vous permettrait d'acquérir du matériel et de l'amortir, etc... Mais cela est aussi plus complexe à gérer avec la TVA, la compta, etc... C'est un choix stratégique dès lors que l'activité prend de l'ampleur.

    Par curiosité, comme je fais moi aussi du développement de temps en temps, quelle est votre spécialité ?

    Cordialement,
    Elie
  5. Pierre HAZARD New Member

    Je suis ingénieur de développement web PHP Symfony ( 2 & 3 )

Partager cette page